vendredi 12 février 2016

Beachwood Bay, Tome 1 : Unbroken - Melody Grace


Résumé éditeur :


«Ma mère m’a toujours dit qu’il existait deux formes d’amour : la brise légère et l’ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan… »

Juliet est tombée folle amoureuse d’Emerson l’été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu’elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d’y penser et s’est forgée une carapace protectrice en se murant dans l’oubli et en avalant cachet sur cachet.

Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons…


Mon résumé :


Quand Juliet revient à Beachwood Bay, elle est anxieuse. C'est là-bas que vit Emerson, le garçon qui a fait battre son cœur comme jamais, qui a transpercé son âme, et qu'elle n'a jamais pu oublier. Quatre ans auparavant, ils ont vécu une idylle passionnelle, une de celle qui nous bouleverse et nous marque à tout jamais. Oui, mais voilà, du jour au lendemain, Emerson a rompu, et elle n'a jamais compris pourquoi.

Aujourd'hui, elle est en couple, avec un homme qui lui convient, avec lequel elle va bientôt emménager. Pourtant, quand son père prend la décision de mettre leur maison de vacances, elle revient à Beachwood Bay pour trier les affaires, alors que cette tâche aurait pu être déléguée à quelqu'un d'autre. Car secrètement, elle a envie de le revoir. Oublie-t-on jamais son premier grand amour ?


Mon avis :


C'est une histoire assez courte (182 pages), qui se lit facilement et rapidement. L'auteur s'est attaché à décrire la force des sentiments qui lient nos deux protagonistes au fil des pages, avec beaucoup d'aisance et de simplicité.
Cependant, j'ai trouvé que les personnages manquaient de profondeurs. C'est, je pense, ce qui m'a empêcher d'être happée par l'histoire, et complètement envoûtée par celle-ci.


Le mot de la fin :


Ce livre n'a rien de transcendant en soi, mais il permet de passer un agréable moment, sans prise de tête. Je le conseille donc, même si je pense que je ne le relierai pas.

D'ailleurs, ce premier tome ne m'a pas particulièrement donné envie de lire le second tome. La seule chose qui va me pousser à lire la suite est la plume de l'auteur que je trouve prometteuse.


3.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire